Actualités

Tourmignies : une association lance une pétition pour Assignies

 

Chers Pévélois amoureux de la nature !

Assignies, le nom vous dit certainement quelque chose. Il s’agit d’un domaine principalement situé à Tourmignies. Actuellement propriété de la communauté de communes Pévèle-Carembault, cet espace de plus de 30 hectares va probablement être cédé à une ou plusieurs personnes privées.

Les avis sont très partagés : faut-il vendre Assignies ou créer un projet fédérateur au sein de la toute nouvelle intercommunalité ? Pour l’association « Histoire et vie de Tourmignies« , la réponse ne faire aucun doute. Ce domaine constitue, pour ses défenseurs, un écrin environnemental, patrimonial et touristique qu’il convient de garder et de valoriser : un lac, des arbres bicentenaires, une faune protégée et même un vaste pavillon (photo plus bas).

Une pétition vient d’ailleurs d’être lancée par l’association*. Vous pouvez la signer en cliquant sur ce lien.

assignies

Plus d’infos sur le blog d’Alain Duchesne, maire de Tourmignies, et également sur le site de la Voix du Nord ici.

* contact : benjamin.bourel@histoiretourmignies.fr

 

 

Les balades créatives Rand’Art sont de retour !

 

Le week-end des 27, 28 et 29 mars 2015, partez à la découverte des paysages pévélois et de nos artistes et artisans d’art !

6. Mérignies Pont à Marcq

 

Comme chaque année désormais, la Pévèle livre son interprétation des Journées Européennes de Métiers d’Art !

Le samedi 28 mars, l’Office de tourisme et la communauté de communes Pévèle-Carembault vous proposent deux balades, suivies d’une dégustation de produits locaux :

 

– Mons-en-Pévèle (6 km, 2h30 dont 1h30 de marche) : rdv à 9h30 sur la Grand Place

Rêves d'enfants sur mesure - Martine Lechêne

Rêves d’enfants – Martine Lechêne

  • Visite d’un atelier d’encadrement (Sylvie Lerouge)
  • Rencontre, à la médiathèque, avec une fabricante d’objets en tissu (Martine Lechêne) et une costumière (Sylvie Dumez)

 

– Pont-à-Marcq (7 km, 3h dont 2h de marche) : rdv à 14h30 place du bicentenaire (près de la mairie)

  • Visite d’un atelier de stylos en bois (Thierry Delobelle)

    Atelier de stylos Made in Pévèle - Thierry Delobelle

    Atelier de stylos Made in Pévèle – Thierry Delobelle

  • Visite d’un atelier d’encadrement (Jean-Luc Coget)

Places limitées, résas conseillées auprès de l’Office de tourisme (tourisme@pevelecarembault.fr, 03.20.71.03.83 ou 03.20.34.72.65)

Céramistes, ébénistes, fleuristes, décorateurs… Découvrez-les également ouverts au cours ce week-end exceptionnel, à Cysoing, Ennevelin, Gondecourt, Mérignies, Mons-en-Pévèle et Nomain !

Programme détaillé ici.

 

Mignon de porc en croûte d’herbes, confit d’endives

 

Comme chaque mois, découvrez la recette de Liguori Lecomte, vice-président de l’association et chef d’atelier chez  Zôdio à Villeneuve-d’Ascq, faite de produits locaux et de saison !

En mars, retrouvons les saveurs des viandes aux herbes qui annoncent les beaux jours, avec une délicate recette qui fait la transition des saisons en prolongeant jusqu’au dernier moment la dégustation de nos beaux chicons du Nord !

Pour 4 personnes :

–          Un petit filet mignoningrédients porc
–          2 panais (sorte de carotte blanche)
–          3 endives
–          400 g de pommes de terre grenaille
–          1 verre de bière La Stéph ou PVL
–          Fond de veau
–          50 g de gruyère râpé
–          50 g de mie de pain
–          Herbes (persil, estragon, cerfeuil)
–          Sel, poivre, sucre/vergeoise, huile d’olive
–          Optionnel : quelques noisettes torréfiées

1)      Cuisiner les légumes en accompagnement

Liguori  -  IMG_5685-12 février 2015 (Copier)

Tailler des billes de panais et les glacer pendant 5 min avec une noisette de beurre, une pincée de sucre, un filet d’eau, du sel et du poivre.

Cuire les grenailles à l’eau en départ eau froide pendant 8 min, puis les couper en deux et les sauter rapidement à la poêle avec de l’huile d’olive.

Couper les endives en rondelles et les faire revenir dans une casserole avec sel poivre, vergeoise et un filet d’eau (photo ci-contre).

 

 

 

 

2)      Cuire la viande

Liguori  -  IMG_5699-12 février 2015 (Copier)Cuire le filet mignon au four, enroulé dans un papier aluminium, pendant 15 min.

En parallèle, mixer autant de mie de pain que de gruyère et ajouter les herbes hachées selon votre goût, saler, poivrer. Disposer la chapelure d’herbes sur la viande et l’enfourner en position grill durant 5 min.

 

Liguori  -  IMG_5693-12 février 2015 (Copier)

3)      Réaliser le jus

Faire réduire un verre de bière dans une casserole, ajouter un peu de fond de veau, rectifier l’assaisonnement.

 

 

Dressage : couper la viande en tronçons, répartir les pommes de terre et le confit d’endives, le jus puis parsemer éventuellement de quelques noisettes concassées et torréfiées.

Liguori  -  IMG_5709-12 février 2015 (Copier)

Photos : Gilbert Vanbiervliet de Focus Pévèle pour J’aime la Pévèle

— Atelier cuisine de Liguori chez Zôdio Villeneuve d’Ascq, Zone commerciale de V2, avenue de l’avenir, 59650 VILLENEUVE D’ASCQ – tél : 03.28.80.07.48

 

Découvrez la Pévèle avec Balades en Nord

 

Sentiers champêtres, artisans d’art, lieux insolites, vieilles fermes et champs à perte de vue… la Pévèle vaut le détour et Patrick Cossart (photo ci-dessous) l’a bien compris.

cossart

Cet ancien salarié du secteur pharmaceutique, originaire de Wattignies, s’est reconverti en guide et accompagnateur.

Pour ce faire, il a créé en 2014 l’entreprise « Balades en Nord », basée à Avelin.

 

logo baladesennord

Avec Balades en Nord, cet amoureux de belles balades et de rencontres vous propose de découvrir le patrimoine bâti et paysager de la Pévèle et du Nord, mais également plus largement en France.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Parc ornithologique des Cinq-Tailles (Thumeries)

Comment ça marche ?

En petit groupe, vous pourrez sillonner un ou plusieurs lieux, selon des formules au choix : les pavés du Nord, un circuit des églises, une journée en Belgique…

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Le Coin de la Reine, Cense d’Aigremont (Ennevelin)

Si vous avez un souhait particulier, vous pouvez contacter Balades en Nord pour une journée ou une demi journée à la carte, car comme Patrick le dit « tout est proposé et rien n’est imposé ».

Ces balades s’adressent aussi bien à des entreprises qu’à des associations ou des particuliers.

 

Côté logistique, Patrick s’occupe évidemment de tout : réservation d’un musée, d’un estaminet pour recharger ses batteries… Il n’y a plus qu’à ouvrir les yeux, les oreilles (et les papilles !).

Réservations en ligne sur www.baladesennord.com

Contact : baladesennord@gmail.com ; patrick.cossart@laposte.net

 

Signez la tribune citoyenne « Le débat public en Pévèle-Carembault : une chance ! »

 

Le débat public en Pévèle-Carembault, ce sont deux mois (fin février-fin avril) pendant lesquels chacun aura la parole. Habitants, associations, entrepreneurs, donnons toute sa chance au débat public, afin de contribuer à construire ensemble notre nouvelle intercommunalité.

Le débat public en Pévèle-Carembault : une chance ! 

visuel Debat Public

La Pévèle a son identité. Cette belle terre donne d’ailleurs son nom à de nombreuses associations, à des entreprises, à des villages et même à de nouveaux équipements sportifs ou culturels. Des années de travail collectif, mêlant élus et citoyens au sein du Pays Pévélois, ont permis de concrétiser cette démarche : il y a un an, est née la communauté de communes Pévèle-Carembault (CCPC), qui rassemble cinq anciennes intercommunalités et la ville de Pont-à-Marcq, soit 38 communes.

La CCPC doit choisir pour fin 2015 ses compétences optionnelles* et souhaite donner la parole aux citoyens à travers un débat public organisé dès la mi-février autour de questions relevant de notre quotidien : cadre de vie, culture, tourisme, action sociale…

Nous, associations et forces vives du territoire, avons envie de saisir l’occasion offerte par ce débat public. Dans quel territoire voulons-nous vivre et nous épanouir ? Avec énergie et ambition, nous allons prendre part à ce beau projet afin de faire émerger des idées avec et pour les habitants de la Pévèle et du Carembault. Nous avons déjà montré que nous étions capables de rassembler, mutualiser, partager, dans les différentes commissions de l’ex-Pays Pévélois, au travers d’événements tels que le Festival des Arts et des Champs en 2011, Pévèle en selle, les Rand’Art, Festi’Pévèle etc.

Mesdames et Messieurs les élus, merci d’être à l’initiative de ce débat qui vous honore.

Vous pouvez compter sur chacun et chacune d’entre nous pour partager et transmettre l’information, mobiliser les acteurs du territoire et ainsi apporter notre pierre à l’édifice afin de construire collectivement une intercommunalité qui nous ressemble et où il fait bon vivre, travailler et innover.

Premiers signataires :

  • Frédéric AUDOUIT, géomètre, Cappelle-en-Pévèle ; Marc BOURDEAU’HUI, chef d’entreprise, Beuvry-la-Forêt ; M. et Mme BUCHY, retraités, Templeuve ; Thérèse DECAUWERT, retraitée de l’Education Nationale, Mérignies ; Aix ; Thierry DETHOOR, association On fait un jeu, Attiches, Odile FIGOUREUX, courtier en travaux, Mérignies ; Pierre GALIEGUE, chef de projet indépendant, Coutiches ; Françoise GOMES, greeter, Mons-en-Pévèle ; Etienne HAZELAERE, restaurateur, Avelin ; Marie-Laure MAYOT, assistante de vie scolaire, Nomain ; Xavier MAYOT, responsable d’exploitation paysage, Nomain ; David MIKOLAJCZAK, gérant de société, Coutiches ; Sophie PAGAN-SEDJAÏ, présidente du Pévèle Business Club, Genech ; M. et Mme OLIVIER, retraités, Cysoing ; Claude PASBECQ, président du comité Miss Eurorégion/Miss Côte d’Opale, Villeneuve-d’Ascq ; Claudine PENEZ, retraitée, Attiches ; M. et Mme POULAIN, retraité, Mouchin ; Brigitte RAUX, présidente de l’association Don de Soie, Genech ; Christian RAUX, directeur commercial, Genech ; Ophélie RAUX, étudiante, Genech, Romain SARELS, chef d’entreprise, Orchies ; Chloé SCHMIDT-SARELS, présidente de l’association J’aime la Pévèle, Aix ; Michel SIBILE, président de l’Atelier Théâtre, Landas ; M. et Mme SMAIL, retraités, Gruson ; Christian WILFART, retraité, Capelle-en-Pévèle… 
  • Moi aussi, je signe la tribune : contact@jaimelapevele.fr

Débat public organisé par la CCPC en partenariat avec la région Nord-Pas-de-Calais : du 18 février au 24 avril 2015 – plus d’infos surhttp://pevelecarembault.participons.net 

* La communauté de communes exerce deux compétences obligatoires : aménagement du territoire et développement économique. Elle exerce également trois compétences optionnelles choisies parmi les suivantes : environnement, logement, politique de la ville, voirie, équipements culturels et sportifs, action sociale et assainissement. (art. L. 5214-16 du code général des collectivités territoriales)

 

La recette de février : tartelette pévéloise

 

Comme chaque mois, découvrez la recette de Liguori Lecomte, vice-président de l’association et chef d’atelier chez  Zôdio à Villeneuve-d’Ascq, faite de produits locaux et de saison !

Février, plus qu’un mois avant l’arrivée du printemps. Ce mois-ci, Liguori nous a concocté une recette pévéloise qui va colorer vos papilles : la tartelette pévéloise betterave-carotte !

Pour 4 personnes :

Liguori Zodio  -  IMG_4917-23 janvier 2015

–          Pâte : 250 g de farine, 125 g de beurre, 100 g de sucre glace, 1 oeuf, eau, sel
–          Crème betterave rouge : 100 g de sucre, 3 oeufs, 1 c. s. de Maïzena + 200 mL de jus de betterave
–          Crème carotte/agrumes : même base + 200 mL de jus de carotte +          2 mandarines et leur zeste
–          Meringue : 2 blancs d’oeufs (70 g), 90 g de sucre

 

Liguori Zodio  -  IMG_4924-23 janvier 2015

1) Réaliser la pâte

Mélanger le sucre glace au beurre pommade. Incorporer ensuite l’oeuf et le sel. Ajouter la farine petit à petit jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

La laisser reposer 30 min, façonner des fonds de tarte du format choisi puis la cuire 10-15 min à 180°.

 

 

 

Liguori Zodio  -  IMG_4954-23 janvier 2015

 

2) Réaliser la crème betterave et la crème carotte/agrumes

Dans une casserole, chauffer le jus de betterave avec le sucre et la Maïzena. Incorporer les oeufs battus et mélanger 2 min à ébullition.

Dans une autre casserole, réaliser la même opération avec le jus de carotte/agrumes.

 

3) Réaliser la meringue

Mélanger progressivement les blancs, ajouter la moitié du sucre quand les blancs commencent à mousser, l’autre moitié quand la préparation devient blanche.

 

Dressage :

Disposer harmonieusement la meringue et les crèmes sur les fonds de tarte, flamber la meringue et déguster !

Liguori Zodio  -  IMG_5030-23 janvier 2015

Photos : Gilbert Vanbiervielt de Focus Pévèle pour J’aime la Pévèle

— Atelier cuisine de Liguori chez Zôdio Villeneuve d’Ascq, Zone commerciale de V2, avenue de l’avenir, 59650 VILLENEUVE D’ASCQ – tél : 03.28.80.07.48

 

Râches, Anhiers, Vred : aux confins de la Pévèle

 

A l’extrême sud de la Pévèle, se trouvent 3 villages en bord de Scarpe, la rivière qui marque, au sud, la limite entre la Pévèle, en Flandre française, et le Hainaut. Ce n’est qu’au XIXe siècle que les travaux de canalisation de la rivière furent achevés et qu’elle a pu servir au transport par péniches.

Râches en est l’un des rares passages obligés, à cause des nombreux marais entourant cette rivière.

Le pont de Râches (photo ci-dessous) permet la liaison entre Douai et Lille ainsi que Tournai, dont les routes convergent à son niveau. IMG_2339Le village a connu la richesse apportée par le trafic entre ces villes importantes et les déboires causés par les troupes empruntant le pont lors des guerres nombreuses qu’a connues la région. Le trafic fluvial qui avait amené, près du fameux pont, auberges et hostelleries ainsi que des marchandises de toute nature, a périclité et n’existe plus. L’énorme forteresse qui défendait le passage a disparu depuis 1674. De nos jours encore, le seul passage de la Scarpe dans ce secteur est le pont de Râches qui permet de passer du Douaisis aux anciennes terres de la Châtellenie de Lille-Orchies.

Anhiers fut longtemps isolé au milieu des marais mais le charbon découvert en 1864 dans le sous-sol amorce une ère industrielle favorable.

En 1875, la ligne de chemin de fer reliant Orchies à Douai passe par Anhiers et sort le village de son isolement. Le charbon sera exploité de 1898 à 1922 par la Société Houillère de Flines-lez-Râches. On y comptera jusqu’à 800 mineurs. En 1918, les troupes allemandes détruisent les installations qui seront rétablies en 1920 avec la construction d’un chevalet en béton, un des premiers de ce type. Il reste des vestiges de cette Fosse 2, dont le chevalet :AN_2069

 

Vred voit la fondation de l’abbaye d’Anchin sur une portion de son territoire en 1079.

En 1712, un fort établi pour défendre le pont de Vred est emporté par les troupes françaises qui, après avoir gagné la bataille de Denain, assiègent la ville de Marchiennes.

La chapelle Notre-Dame d’Assistance est édifiée au XIXe siècle près de la Scarpe par les mariniers après un sauvetage jugé miraculeux : un enfant tombé d’un bateau et apparemment noyé sous l’embarcation revient à la surface, sain et sauf.

Le café Le Ramier (photo ci-dessous) est le siège des colombophiles ou « coulonneux » du secteur.VR_2092Société historique du Pays de Pévèle paysdepevele.com

 

Françoise Verrier

Société Historique du Pays de Pévèle (SHPP)
3 rue Neuve, 59242 Templeuve
www.paysdepevele.com

Retrouvez sur notre Pinterest toutes les photos de Râches, Anhiers et Vred, prises par Michel Beaumont de Focus Pévèle !