Catégorie: Culture & patrimoine

Créatives et délicieuses : les Rand’art !

 

Dans le cadre des Journées européennes des métiers d’art, l’Office de Tourisme et la Communauté de communes Pévèle Carembault proposent des Rand’art : deux balades gratuites et guidées. Le principe est de se promener et de partir à la rencontre d’artisans d’art qui ouvrent leurs portes aux visiteurs.

Nature, culture, gastronomie… Ces randonnées particulières s’achèveront par une dégustation de produits issus du terroir de la Pévèle, une autre manière aussi de promouvoir nos richesses !

Programme détaillé :

Rand’art à Templeuve-en-Pévèle
Départ : 9h15 au parking d’Anchin
Durée approx. : 3h – marche d’environ 2h15 – 7,5 km
Visite d’un atelier et rencontre de deux artisans d’art : Martine Desmet (mosaïste), Béatrice Dumortier (couturière).

Rand’art à Cysoing
Départ : 14h15 rue Aristide Briand, au parking près de la salle des fêtes
Durée approx. : 3h – marche d’environ 2h – 7 km
Visite de 5 artisans d’art et mise à l’honneur de l’événement « les artisans d’art se mettent en scène chez Bergerot » : Pierre Fontaine (ébéniste), Marion Herbaux (restauratrice d’arts graphiques), Pascale Leghié (graveuse sur verre), Thomas Masson (verrier d’art), Héloïse Segard (restauratrice de peinture)

Places limitées – réservations à tourisme@pevelecarembault.fr
Bonnes chaussures, gourde.

 

La Pévèle sous l’occupation (1914-1918)

Découvrez l’exposition sur la Grande Guerre organisée par l’Union des Combattants Templeuvois en partenariat avec la ville de Templeuve,

La Pévèle sous l’occupation 1914-1918

2013-11-11 13.26.05

Lundi 9 novembrelundi 14h-18h30
Mardi 10 novembre 9h-18h30
Mercredi 11 novembre 9h-18h30

Mannequins, décors et objets d’époque.

Lieu : salle polyvalente, 75 rue de Roubaix – Tarif : entrée libre

Conférences organisées par la  Sociéte Historique du Pays de Pévèle
-La Vie des Pévélois sous l’occupation 14-18 par Mme Françoise VERRIER
-Un monument aux morts original “Templeuve” par M. Alain PLATEAUX

Lieu : salle polyvalente, 75 rue de Roubaix Horaires : 18h30 Tarif : entrée libre

Théâtre « Adèle et la Grande Guerre » Mardi 10 novembre par Cie Culture Animation Patrimoine de Bersée.
Lieu : Au Petit Théâtre, 75 rue de Roubaix – Horaires : 20h30 Tarif : 4 €, sur réservation

Contact : Bruno HENNO 06 87 47 84 16

Marche et culture ? Rendez-vous aux Rand’art !

 

Le week-end des 3 et 4 octobre 2015, venez découvrir la Pévèle sous un autre angle, celui de l’art et de ses artisans !

Dans le cadre des Portes ouvertes des ateliers d’artistes, la Pévèle livre ses secrets d’artistes amoureux de leur métier !

Si vous voulez allier promenade dans la nature et art, l’Office de tourisme et la communauté de communes Pévèle-Carembault vous proposent deux balades, couronnées d’une dégustation de produits locaux :

_109116

Un portrait de bébé, par V. Wibaux

– LE SAMEDI 3 : Camphin-en-Carembault (7 km, 2h30 dont 2h de marche) : rendez-vous à 14h30 sur le parking de la mairie       (rue du Général de Gaulle)

 

– LE DIMANCHE 4 : Ostricourt (7 km, 3h dont 2h de marche) : rendez-vous à 9h parking de la salle Raoul Papin (près de l’église St Vaast,      rue Gustave Delory)

    • Visite de l’atelier Hang’Art’ de René Soler (peinture, sculpture, dessin)
source

Sculpture de J-M Demar

ob_6ef479_dsc00101

René Soler dans son atelier

 

 

 

 

 

 

Pour vous inscrire, écrivez à Marie Lagouge : tourisme@pevelecarembault.fr, 03.20.71.03.83 ou 03.20.34.72.65.

Programme détaillé ici.

 

La passion du cheval a un nom : Pévèle en Selle

 

Dimanche 28 juin 2015  de 10h à 17h30, c’est déjà la 4e édition de Pévèle en Selle, le grand rendez-vous équin en Pévèle !

Cette année, le thème retenu est celui du cheval et du vélo.

Porté par la communauté de communes Pévèle-Carembault et notamment Marie Lagouge, avec le concours de la ville de Saméon, cet événement rassemble les acteurs du cheval mais aussi des associations culturelles et sociales pour décliner la passion du cheval sur la pelouse de Saméon.

Attelages, randos cyclo, expositions… de nombreuses activités sont proposées, autour du cheval et du vélo, par plusieurs associations à retrouver toutes ici.

J’aime la Pévèle est heureuse de compter parmi les partenaires de cet événement, pour la deuxième année consécutive : venez nombreux nous rencontrer sur notre stand !

Infos au 03 20 59 30 76 et tout le programme à consulter ou télécharger ICI.

 

Pour fêter la musique en Pévèle, rendez-vous à Aix !

 

Chers Pévélois épris de rythmes et de refrains entêtants, la fête de la musique se célèbre aussi dans la Pévèle !

Pour la deuxième édition, la mairie d’Aix en association avec les Amis de la musique et le Woody Wood Studio organise une Fête de la musique à la programmation riche, éclectique et le tout est gratuit, Mesdames et Messieurs !

Thierry Briquet, patron du Woody Wood Studio, a déniché la crème de la crème de la musique de la région et même au-delà. Pas moins de 8 groupes, à dominante rock, vont se succéder à la Salle des fêtes d’Aix à partir de 11h jusqu’au soir. Une petite restauration et une buvette seront de la partie.

Plus d’infos : 03.20.71.80.01 et sur la Voix du Nord.

 

Tourmignies : une association lance une pétition pour Assignies

 

Chers Pévélois amoureux de la nature !

Assignies, le nom vous dit certainement quelque chose. Il s’agit d’un domaine principalement situé à Tourmignies. Actuellement propriété de la communauté de communes Pévèle-Carembault, cet espace de plus de 30 hectares va probablement être cédé à une ou plusieurs personnes privées.

Les avis sont très partagés : faut-il vendre Assignies ou créer un projet fédérateur au sein de la toute nouvelle intercommunalité ? Pour l’association « Histoire et vie de Tourmignies« , la réponse ne faire aucun doute. Ce domaine constitue, pour ses défenseurs, un écrin environnemental, patrimonial et touristique qu’il convient de garder et de valoriser : un lac, des arbres bicentenaires, une faune protégée et même un vaste pavillon (photo plus bas).

Une pétition vient d’ailleurs d’être lancée par l’association*. Vous pouvez la signer en cliquant sur ce lien.

assignies

Plus d’infos sur le blog d’Alain Duchesne, maire de Tourmignies, et également sur le site de la Voix du Nord ici.

* contact : benjamin.bourel@histoiretourmignies.fr

 

 

Râches, Anhiers, Vred : aux confins de la Pévèle

 

A l’extrême sud de la Pévèle, se trouvent 3 villages en bord de Scarpe, la rivière qui marque, au sud, la limite entre la Pévèle, en Flandre française, et le Hainaut. Ce n’est qu’au XIXe siècle que les travaux de canalisation de la rivière furent achevés et qu’elle a pu servir au transport par péniches.

Râches en est l’un des rares passages obligés, à cause des nombreux marais entourant cette rivière.

Le pont de Râches (photo ci-dessous) permet la liaison entre Douai et Lille ainsi que Tournai, dont les routes convergent à son niveau. IMG_2339Le village a connu la richesse apportée par le trafic entre ces villes importantes et les déboires causés par les troupes empruntant le pont lors des guerres nombreuses qu’a connues la région. Le trafic fluvial qui avait amené, près du fameux pont, auberges et hostelleries ainsi que des marchandises de toute nature, a périclité et n’existe plus. L’énorme forteresse qui défendait le passage a disparu depuis 1674. De nos jours encore, le seul passage de la Scarpe dans ce secteur est le pont de Râches qui permet de passer du Douaisis aux anciennes terres de la Châtellenie de Lille-Orchies.

Anhiers fut longtemps isolé au milieu des marais mais le charbon découvert en 1864 dans le sous-sol amorce une ère industrielle favorable.

En 1875, la ligne de chemin de fer reliant Orchies à Douai passe par Anhiers et sort le village de son isolement. Le charbon sera exploité de 1898 à 1922 par la Société Houillère de Flines-lez-Râches. On y comptera jusqu’à 800 mineurs. En 1918, les troupes allemandes détruisent les installations qui seront rétablies en 1920 avec la construction d’un chevalet en béton, un des premiers de ce type. Il reste des vestiges de cette Fosse 2, dont le chevalet :AN_2069

 

Vred voit la fondation de l’abbaye d’Anchin sur une portion de son territoire en 1079.

En 1712, un fort établi pour défendre le pont de Vred est emporté par les troupes françaises qui, après avoir gagné la bataille de Denain, assiègent la ville de Marchiennes.

La chapelle Notre-Dame d’Assistance est édifiée au XIXe siècle près de la Scarpe par les mariniers après un sauvetage jugé miraculeux : un enfant tombé d’un bateau et apparemment noyé sous l’embarcation revient à la surface, sain et sauf.

Le café Le Ramier (photo ci-dessous) est le siège des colombophiles ou « coulonneux » du secteur.VR_2092Société historique du Pays de Pévèle paysdepevele.com

 

Françoise Verrier

Société Historique du Pays de Pévèle (SHPP)
3 rue Neuve, 59242 Templeuve
www.paysdepevele.com

Retrouvez sur notre Pinterest toutes les photos de Râches, Anhiers et Vred, prises par Michel Beaumont de Focus Pévèle !